taxi conventionne
0 8 minutes 2 semaines

Un taxi conventionné est un moyen de transport public qui a pour mission d’emmener des personnes malades. Il aide les personnes qui ont des difficultés à se déplacer comme les handicaps ou les blessés. Ce type de moyen de transport a pour mission de transporter les patients, il est aussi appelé TAP ou Transport Assis Professionnalisé. Faites attention de ne pas mélanger ce type de véhicule avec une ambulance, car celui-ci n’est pas l’habileté à intervenir en cas d’urgence. Le statut de taxi médicalisé présente l’avantage de ne plus dépendre de l’attente des clients et de travailler de façon régulière avec des organismes de santé. Pour être un de ces taxis, on doit avoir un cœur en or, qui aime aider les autres qui se trouvent dans une situation de dépendance physique. Si on souhaite obtenir une autorisation à travailler comme un taxi sanitaire, on peut lire cet article.

Que savoir du métier de taxi conventionné ?

Un chauffeur professionnel est à la tête d’un véhicule pour la conduite de ce dernier. Les clients sont des personnes qui ont des problèmes de santé et qui ne peuvent pas elles-mêmes assurer le trajet pour aller à un médecin ou un lieu de soin. Les clients sont éligibles au remboursement des frais. C’est le centre de la sécurité sociale qui se charge de ce remboursement. Afin de bénéficier à ces services et au retour de paiement, le patient doit procéder à quelques petites démarches. Il a besoin d’une prescription médicale de transport et d’une carte vitale. Un taxi conventionné 78 n’est pas un taxi comme les autres, mais le chauffeur a besoin d’une certification qui est délivrée et agréée par la CPAM. Il est tenu à assurer le déplacement des personnes pour une hospitalisation, pour un suivi de traitements ou d’examens chez un médecin. Il s’occupe du transport médical d’une longue distance. Il aide les patients à se rendre à une convention médicale telle qu’un contrôle, une expertise médicale ou autre. Il se charge aussi des transports qui nécessitent de passer par 4 trajets pour arriver au lieu des soins venant du domicile.

Le style de remboursement des frais de taxi

Dans certains cas, le patient peut avoir besoin d’une assistance d’un tiers. Suivant la situation, le trajet de l’accompagnement est remboursable de 65 à 100 % suivant le type de prise en charge. Afin de faciliter les démarches de la demande de remboursement, le médecin traitant doit créer une prescription. L’allure d’un taxi conventionné 78 est différente de celle des autres véhicules de professionnel. Le taxi sanitaire possède un logo bleu sur la vitre arrière de la voiture. En outre, il est très important de mentionner qu’on ne peut pas devenir un taxi conventionné si on n’a pas de licence ou une autorisation de stationnement. En effet, un chauffeur salarié ne peut pas devenir un conducteur sanitaire, même s’il a effectué ce métier durant plusieurs années.

Les astuces sur les démarches pour devenir chauffeur

La loi encadre et suit la profession de chauffeur de taxi conventionné. Avant de commencer à effectuer les démarches pour devenir un chauffeur de taxi de ce genre, cette partie démontre les conditions à respecter pour cela. Si on veut devenir un conducteur de taxi conventionné 78¸ il faut prendre un carnet ou une feuille et y noter ces pièces utiles. On aura besoin d’un permis de conduire de catégorie B. Le candidat doit passer le diplôme PSC1 d’au moins 2 ans. Il doit être en possession d’un certificat d’aptitude qu’un médecin agréé a délivré récemment. Son casier judiciaire doit être vierge et il ne doit pas avoir une condamnation en cours.

Que faire pour avoir sa carte professionnelle ?

Afin de devenir un chauffeur de taxi, il faut avant tout avoir un permis de conduire et avoir 21 ans ou plus. Le candidat doit passer l’examen pour obtenir un certificat de capacité professionnelle. C’est la Chambre des métiers et de l’artisanat qui détermine les épreuves à faire pour obtenir ce certificat. L’inscription pour le passage à cette observation est de 195 euros et on doit passer deux épreuves, dont la théorie et la pratique. L’examen théorique consiste à évaluer la connaissance sur le territoire et la sécurité routière. On doit maîtriser la langue anglaise et la langue française qu’on pourra transporter des étrangers avec soi pour le tourisme. Le chauffeur a l’obligation d’aussi connaître les réglementations qui sont liées à l’activité de taxi conventionné 78 et du VTC.

Pour continuer, avec l’épreuve pratique, l’examinateur interroge sur la maîtrise du territoire en 20 minutes environ. Il note sur la manière de recevoir les clients, sur le mode de facturation et la connaissance des lieux, car c’est à ce professionnel de montrer le paysage aux passagers et non l’inverse. Après la réussite à l’examen, le chauffeur devient un titulaire de carte professionnelle. Par la suite, il pourra tout de suite s’inscrire à la liste d’attente à la mairie pour obtenir une licence ou une ADS. Le délai pour obtenir cet élément peut être très long. En outre, il pourra également faire un achat de licence à un autre chauffeur qui arrête son activité.

La demande de remboursement à la CPAM

Après avoir effectué deux années d’exercice en tant que chauffeur de taxi classique, le candidat pourra faire augmenter son chiffre d’affaires et devenir un taxi conventionné 78. Pour arriver à devenir un chauffeur de taxi de ce genre, le candidat doit remplir les conditions et les procédures suivantes. Il a aussi l’obligation d’être en possession d’une licence au moins durant 3 ans. Il doit faire une demande d’agrément préfectoral pour le transport sanitaire. Il faut signer une convention qui est établie avec la CPAM. N’oubliez pas de joindre une attestation de l’URSSAF qui certifie que les cotisations sont bien à jour.   Le chauffeur doit savoir qu’une attestation de mise à jour pour les cotisations est indispensable et doit être envoyée tous les ans. C’est la convention qui détermine les modalités de paiement et les tarifs de chaque activité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *