plombier
0 4 minutes 2 mois

Si vous pensez que la profession de plombier est devenue obsolète et qu’elle ne s’occupe que de répondre aux dégâts des eaux, vous devriez relire votre copie. Il s’agit d’une profession relativement nouvelle. La plomberie comprend désormais des secteurs tels que l’installation d’équipements sanitaires dans les maisons neuves et rénovées, l’installation de piscines et de saunas, l’installation de systèmes de chauffage et la réparation de fuites d’eau. Est-ce une voie que vous aimeriez emprunter ? Vous pouvez apprendre tout ce que vous devez savoir pour devenir un plombier ou un professionnel de la plomberie ici !

Suivez ces formations

Le CAP d’installateur sanitaire ou le CAP d’installateur thermique est le premier diplôme obtenu pour se former au métier de plombier. Ces diplômes sont délivrés à l’issue d’un apprentissage de deux ans, soit dans un lycée professionnel, soit en alternance entre l’école et l’employeur. Ces études commencent après la neuvième année.

Si vous avez de bons résultats scolaires et que vous voulez poursuivre vos études, vous obtenez un brevet professionnel (BP) en génie sanitaire et climatique ou un baccalauréat scientifique (BTS) en génie énergétique, sanitaire et thermique. Ainsi, vous serez mieux armé pour faire face à des interventions plus complexes ou travailler dans le domaine industriel.

Vous pouvez également poursuivre votre formation pour accéder à des services connexes comme la MC en zinguerie. Celle-ci s’achève un an après le CAP du CFA (Centre de formation d’apprentis).

Exercer le métier de plombier sans diplôme est possible. C’est notamment le cas pendant la période de reconversion. Toutefois, pour exercer le métier d’installateur thermique et sanitaire, vous devez d’abord suivre une formation. Vous pouvez obtenir les diplômes en un an au lieu de deux en vous inscrivant à une formation accélérée. Le label de qualité « RGE » (Reconnu Garant de l’Environnement) d’un plombier prend également de l’importance.

Avoir les compétences requises

Certaines compétences sont nécessaires pour travailler dans l’industrie de la plomberie. Des compétences en soudure, en assemblage et en façonnage des matériaux, ainsi qu’une connaissance des systèmes de distribution d’eau et de gaz sont requises. Vous devez également comprendre et respecter toutes les règles de sécurité lors de l’installation de systèmes de gaz. En effet, un plombier est souvent amené à souder lors de l’installation de la tuyauterie.

Enfin, gardez à l’esprit que plus vous aurez de compétences, comme la connaissance de la zinguerie, des fluides thermiques et des installations sanitaires, plus vous serez en mesure de fournir de services, de la conception de la salle de bain à l’installation de réseaux de gaz en passant par la pose de gouttières en zinc.

Un plombier professionnel est appelé à intervenir sur de nombreux chantiers, qu’il s’agisse de l’installation d’un système de plomberie, de la rénovation d’une salle de bains, de la réparation d’une fuite d’eau, du remplacement d’un WC, de l’installation d’une chaudière, ou encore de la soudure et du raccordement de tuyaux, de conduites de gaz, etc. Par conséquent, les travaux de plomberie peuvent être extrêmement variés, et un plombier 3300 est un bon allié pour ses compétences diversifiées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *