camping car
0 5 minutes 1 mois

Pour qu’un véhicule de camping reste en bon état, son extérieur et son intérieur doivent être entretenus. En plus de nettoyer l’automobile, la cuisine, la chambre, la salle de bain et les toilettes doivent être nettoyées. L’idéal pour laver son véhicule de camping est de miser sur des produits naturels et économiques. Voici quelques conseils pour avoir une conversation réussie.

Le nettoyage des toilettes du camping-car

En camping, une salle de bain bien entretenue contribue à améliorer l’expérience dans son ensemble. Son nettoyage contribue également à réduire la croissance des bactéries. Le vinaigre blanc s’est à nouveau montré utile. Naturel et respectueux de l’environnement, ce produit possède des propriétés antibactériennes. En revanche, il semble être efficace pour enlever les sanitaires sans les abîmer.

Le jus d’agrumes peut également être utilisé sur les résidus de matière calcaire. Il ne reste plus qu’à bien rincer les toilettes à l’eau claire pour leur redonner de l’éclat. Poils et cheveux doivent être ramassés dans les toilettes et la douche pour éviter les bouchons. Concernant les WC chimiques, il est fortement conseillé de les vider régulièrement.

Vérifier à tout moment les pneus

Mieux vaut être bien chaussé sur la route ! Physiquement, vos pneus sont votre seul lien avec la route ; une évaporation soudaine pourrait gâcher vos vacances ! Les camping-cars doivent être remplacés tous les 5 à 6 ans. Même si le point de vue externe semble être vrai, il est plus conseillé de simplement les modifier. La gomme se dessèche et devient plus folle d’heure en heure à mesure que le temps se réchauffe. Veillez à respecter les charges maximales afin que vos pneus ne s’usent pas trop vite. Vérifiez également la pression de vos pneus avant, pendant et après chaque trajet.

En fait, un nettoyage régulier est le meilleur moyen de garder un camping-car comme neuf. De nombreuses laveries offrent un espace réservé aux campeurs. Une solution qui ne demande pas beaucoup d’efforts… Pour les plus minutieux, une peau de chamois et un vaporisateur d’eau distillée et une lunette pour les zones difficiles d’accès sont les meilleurs outils pour souffler la carrosserie. Il existe un certain nombre d’autres options, telles que les gommes ou les crayons pour les traces ou les micro-rayons, les stylos magiques, etc.

Vérifier la batterie et l’ensemble de l’électricité

Les cabines de nos pilotes sont désormais dominées par l’électricité. Comme tout le monde le sait, si vous prévoyez de ne pas utiliser votre batterie pendant un certain temps, vous devez la débrancher. Cela empêche toute utilisation cachée. Il est fortement recommandé de recharger votre batterie une fois par mois sur une prise 220 V pendant 72 heures (la suite bien sûr). La durée de vie de votre batterie est entre vos mains. 3 semaines gratuites, et c’est souvent une bonne idée de l’échanger ! De nombreuses fonctionnalités de sécurité et de commodité, telles que l’alarme antivol, le GPS, l’inclinomètre et la caméra de recul, sont alimentées par votre batterie. Alors, n’oubliez

Retirer les lanterneaux

Pour éviter que les joints ne s’effondrent sous l’effet d’une pression trop forte, il est recommandé d’ouvrir très lentement les grandes lanternes panoramiques. Il fournit au véhicule une petite quantité d’aération pendant qu’il est en mouvement, ce qui est toujours le bienvenu. Attention, cette opération ne peut être réalisée qu’avec des lanternes manivelle.

Les ventilateurs d’air et de climatisation (sur le toit et dans la cabine) seront nettoyés et leurs filtres désinfectés en même temps. Utilisez cette procédure pour leur fournir un traitement antibactérien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.