sécurité
0 5 minutes 2 mois

Généralement, les sites web sont régulièrement soumis au danger d’un piratage. La majorité des failles de sécurité tente d’utiliser votre serveur comme relais de messagerie pour le spam afin de diffuser des fichiers illégaux. D’autres moyens sont aussi de mise comme l’utilisation de vos serveurs dans le cadre d’une extension de Bitcoins ou d’un botnet. Vous pourriez même être touché par un rançongiciel ou un ransomware. C’est pourquoi nous vous présentons dans cet article les meilleurs conseils pour protéger votre site contre les pirates.

Effectuer des mises à jour régulières

Cela peut sembler basique et évident pour certains, mais maintenir tous les logiciels à jour est indispensable pour éviter le piratage. Cela s’applique au système d’exploitation du serveur et à tous les autres logiciels, tel qu’un CMS ou un forum. Lorsque les failles de sécurité sont découvertes, les pirates informatiques malveillants  tentent très rapidement d’en abuser. Pour éviter cela, vous devez vous assurer que les plugins de sécurité et les logiciels installés sont toujours à jour. Vous pouvez voir ce site pour plus d’informations à ce sujet. En revanche, si vous utilisez une solution d’hébergement géré, vous n’avez pas à vous occuper de cette tâche, car la société d’hébergement s’en chargera. En plus d’adopter les bonnes méthodes et stratégies, une société de référencement naturel fera tout le travail nécessaire pour mettre à jour votre site régulièrement.

Utiliser des mots de passe complexes et difficiles à déchiffrer

Parmi les nombreuses méthodes pour assurer la sécurité de votre site web, le choix des mots de passe est très important. Et pourtant, plusieurs utilisateurs choisissent des termes simples et faciles à repérer. Pour cela, utilisez un générateur de mots de passe fort de manière à obtenir un mot difficile à déchiffrer, qui inclut des caractères alphanumériques et des symboles spéciaux. De même, il est conseillé d’utiliser un gestionnaire de mots de passe comme LastPass, Dashlane et Password Safe. Vous devez également  les stocker sous une forme cryptée avec un hachage par exemple. Cela garantira sans doute la sécurité de votre site, parce que le pirate ne pourra pas déchiffrer les mots de passe hachés.

Appliquer le HTTPS partout dans le site

Vous n’avez pas encore appliqué le HTTPS sur le site web ? Ne tardez pas à le faire au plus vite ! En effet, ce protocole de communication est utilisé particulièrement pour assurer la sécurité de votre site et garantir que les visiteurs ne peuvent pas intercepter ou modifier le contenu présent en transit. D’ailleurs, Google pénalise le site en le faisant baisser dans les classements. C’est pourquoi, le HTTPS figure parmi les clés indispensables pour réussir le référencement naturel de votre site. Toutefois, il faut savoir que le protocole a tout intérêt à être activé avec un certificat SSL.

Protéger le site contre les attaques XSS

Les attaques de script intersite XSS injectent un code JavaScript malveillant dans les pages de votre site. Ce dernier s’exécute dans les navigateurs des utilisateurs et peut ainsi modifier le contenu de la page web ou encore voler des informations. Il s’agit, en fait, d’une préoccupation majeure dans les applications web modernes qui génèrent souvent du HTML interprété par des frameworks frontaux. Ceux-ci fournissent plusieurs protections XSS, mais cela peut créer de nouvelles avenues d’attaque plus compliquées. Ici, la clé consiste à se concentrer sur la façon dont votre contenu pourrait échapper aux limites que vous attendez. Pour cela, utilisez des fonctions qui effectuent explicitement les modifications que vous recherchez. Aussi, vous pouvez utiliser des fonctions qui effectuent automatiquement l’échappement approprié.

Pour conclure

En conclusion, les vulnérabilités de sécurité dans un site web sont assez nombreuses. En suivant ces conseils, vous pouvez le protéger contre les attaques et les pirates malveillants. Pour plus de conseils, n’hésitez pas à consulter notre site.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *